Actualites

Jurisprudences, lois, réformes, toutes les actualités de la propriété industrielle.

Brevet insolite : Le sabre laser en réalité augmentée, l’innovation dont les fans rêvaient.

Les systèmes et procédés pour augmenter l'apparence d'une poignée afin de simuler une arme à lame.

Touroude & Associates

Quel fan n’a jamais rêvé de manier le sabre laser des chevaliers Jedi ? Le brevet US US9846971B2 déposé le 20 juillet 2017, par la société Disney fait partie d’une famille de 4 brevets aux États-Unis. Il décrit une technologie comprenant plusieurs éléments qui permettent la détection d’un repère sur une poignée, pour déterminer en temps réel sa position, et générer sur un écran une lame virtuelle suivant ses mouvements.

Le brevet de Disney et le sabre laser en réalité augmentée 

Le système décrit dans ce brevet se présente sous plusieurs formes, ou modes de réalisations déclinables. Il comprend un ensemble d’éléments, parmi lesquels : un affichage (pour visualiser la lame), un capteur d'image pour visualiser un repère, une poignée portant ledit repère, des capteurs de mouvement et d'orientation (afin d’enregistrer de façon fluide les différents mouvements), un générateur haptique (pour ressentir les sensations tactiles) et un haut-parleur (afin de simuler le son vibrant connu de tous).

Ce brevet insolite fourmille d’utilisations plus amusantes les unes que les autres telles que la possibilité de générer un flash et des effets si deux lames virtuelles entre en « contact ».
Le brevet inclut également le maniement d'un sabre à double lame. L’affichage de l’image de la lame est prévu pour s’adapter à différents types d’écrans (casque, lunettes ou même un smartphone).


Cette invention est déclinable en différentes versions et utilisations.

Bien que les images et la description de ce brevet nous évoquent immédiatement les Jedi, il est à noter que son utilisation ne se limite pas aux sabres laser : il est facile d’imaginer cette technologie pour simuler aussi bien une joute de chevalier qu’un duel de samurai.

Partager

Votre invention est-elle brevetable ?

1 minute pour connaître la réponse